Beaujolais

Le vignoble du Beaujolais s’étend sur 15 km de large et 50 km de long, à l’est de la Saône, entre Lyon et Mâcon. Villefranche-sur-Saône marque la limite entre le Beaujolais Nord et Sud. Bien que légalement rattaché au vignoble bourguignon le Beaujolais s’en distingue sur plusieurs points : Ses méthodes de vinification, son encépagement à 99% d...

Le vignoble du Beaujolais s’étend sur 15 km de large et 50 km de long, à l’est de la Saône, entre Lyon et Mâcon. Villefranche-sur-Saône marque la limite entre le Beaujolais Nord et Sud. Bien que légalement rattaché au vignoble bourguignon le Beaujolais s’en distingue sur plusieurs points : Ses méthodes de vinification, son encépagement à 99% de gamay, son terroir, et ses paysages.

Dans le Beaujolais la viticulture s’est développée réellement au XVII ème siècle.

La vigne prospère en altitude, les meilleurs terroirs étant situés entre 190 et 350 m. Le Beaujolais Nord dispose d’un relief doux et à tendances arrondies, avec un sol sableux et issus de roches anciennes. On y trouve les crus et les appellations « beaujolais-villages ». Le Beaujolais Sud présente un relief plus marqué et vallonné avec des sols calcaires et en grès. On y trouve les AOC Beaujolais. Le climat est tempéré et changeant, en effet chaque saison peut se prévaloir d’un climat plutôt méditerranéen, océanique ou continental. 

Le Beaujolais dispose de sa propre méthode de vinification dite « macération semi-carbonique », qui consiste à laisser macérer pendant quelques jours les grappes entières de raisin (3 à 7 jours). Le terroir a une véritable influence sur le vin, notamment pour les crus. On trouve quelques rosé et des vins blancs rares aujourd’hui issus de chardonnay, appelés « perles du Beaujolais ».

More
Résultats 1 - 15 sur 15.
Résultats 1 - 15 sur 15.