Languedoc Roussillon

Le vignoble du Languedoc-Roussillon occupe quatre départements : l’Aude, le Gard, l’Hérault et les Pyrénées-Orientales. L'immense étendue de son exploitation donne l'impression d'une mer de vignes.


L'histoire du vignoble du Languedoc-Roussillon remonte au 5ème siècle avant J-C. D'abord implanté par les Grecs, il fut ensuite cultivé par les Roma...

Le vignoble du Languedoc-Roussillon occupe quatre départements : l’Aude, le Gard, l’Hérault et les Pyrénées-Orientales. L'immense étendue de son exploitation donne l'impression d'une mer de vignes.


L'histoire du vignoble du Languedoc-Roussillon remonte au 5ème siècle avant J-C. D'abord implanté par les Grecs, il fut ensuite cultivé par les Romains puis s'accrut jusqu'à devenir l'un des plus grands vignobles de France.


Il évolue dans une zone climatique méditerranéenne, où souffle la Tramontane. Ce vent dominant facilite le séchage des vignes tout en les préservant de l'apparition des maladies. Ce climat réunit ainsi les conditions idéales pour l'épanouissement de la vigne.


Les nombreuses variétés des sols (argilo-calcaires, schisteux, grèseux, molassiques, alluvionaires, etc.) profitent à l'encépagement. Elles créent des terroirs riches et diversifient l'offre des AOC en rouge, rosé, blanc et vins doux. Vous reconnaitrez certainement les appellations Blanquette-de-Limoux ou encore le Muscat-de-Rivesaltes.


Longtemps qualifiés de vins de médiocre qualité, les cépages nobles furent plantés en 1970 afin de redorer l'image du vignoble Languedoc-Roussillon. La grande qualité de leur vin n'est aujourd'hui plus à démontrer. Les cépages utilisés sont par conséquent très variés, les principaux étant le cabernet-sauvignon, le merlot, le mourvèdre, la syrah, le grenache noir et blanc, le muscat, et la clairette.

More
par page
Résultats 1 - 24 sur 32.
Résultats 1 - 24 sur 32.