Rosé

Deux méthodes sont possibles pour produire un vin rosé. Pour l'obtenir on utilise toujours des raisins à peau rouge. A l'arrivée des grappes vendangées, le vigneron sépare les baies des rafles, qu'il jette. Les baies sont éclatées lors du foulage, cette étape n'est pas toujours respectée selon la méthode de production.


Suite à ça deux possibi...

Deux méthodes sont possibles pour produire un vin rosé. Pour l'obtenir on utilise toujours des raisins à peau rouge. A l'arrivée des grappes vendangées, le vigneron sépare les baies des rafles, qu'il jette. Les baies sont éclatées lors du foulage, cette étape n'est pas toujours respectée selon la méthode de production.


Suite à ça deux possibilités sont possibles :

Pour le rosé de pressurage direct, il y a pressurage. Les baies sont pressées dans une machine pneumatique et seul le jus qui s'égoutte est conservé.

Pour le rosé de saignée, il y a macération. Comme pour le vin rouge, les baies et le jus sont placés dans une cuve pendant 8 à 48 heures, selon la couleur souhaitée, et ce sont les pellicules qui colorent le jus. Au terme on sépare les pellicules du jus.


Vient ensuite pour les deux types de rosé, le débourbage. Le jus est mis en cuve et les particules restantes en suspension tombent au fond et sont éliminées. La fermentation alcoolique démarre, les levures présentes à l'état naturel ou ajoutées par le vigneron transforment le sucre en alcool. Elle dure environ 10 jours. L'élevage peut commencer. Le vin est transféré dans une cuve pour se reposer pendant quelques semaines afin qu'il puisse se stabiliser. On procède, éventuellement, au sulfitage (ajout de souffre pour protéger le vin de l'oxygène), à l'assemblage (assemblage de vins issus d'autres cépages ou de parcelles différentes), au collage (collecte des dernières particules en suspension à l'aide d'une colle protéique) ou à la filtration (passage du vin dans un filtre). Le vin est alors embouteillé.


Contrairement aux vins rouges et blancs la nuance et la l'intensité de la robe des vins rosés ne donnent aucune indication sur la provenance du vin. Elle peut néanmoins donner une idée de l'âge du vin, mais cela n'est pas automatique, puisque c'est le vigneron qui maîtrise la coloration de son vin. La robe d'un vin rosé se décline du gris pâle au roux en passant par des tons de rose franc et framboise.

More
Résultats 1 - 11 sur 11.
Résultats 1 - 11 sur 11.