DOMAINE NAUDIN-FERRAND - Echezeaux Grand Cru - 2001

Bourgogne - Côte de Nuits

Icone vin
Tanins Légers
13,5%
Icone verre 75 cl

Vin - Appellation

Échezeaux

Vin - Cépage(s)

100% Pinot Noir

Vin - Température de Service

Servir à 17 °C

Vin - Niveau de Garde

Prêt à boire

Vin - Accords Mets

Faisan rôti

  • 15/20
  • Agriculture Biologique
  • Très Grand Millésime

Instant Dégustation

Icone oeil Rubis
Icone nez
Sous-bois
Bois Noble
Mûre
Icone bouche
Profond
Ample

Disponibilité :

Produit rare en quantités limitées ou victime de son succès


DOMAINE NAUDIN-FERRAND - ECHEZEAUX GRAND CRU

Retrouvez également les autres vins du Domaine Naudin-Ferrand en vente sur le shop-wermeil :

DOMAINE NAUDIN-FERRAND - VINS DE BOUGOGNE

Les racines du DOMAINE NAUDIN-FERRAND remontent jusqu’en 1500, à l’époque les Naudin travaillaient en tant que laboureurs dans les vignes. Depuis ce temps là jusqu’à aujourd’hui, les Naudin ont toujours eu un rapport avec la viticulture. La maison que l’on retrouve sur le logo du DOMAINE NAUDIN-FERRAND est la bâtisse que fit construire Louis Naudin en 1892 à Magny-lès-Villers. En 1922, le fils de Louis, Henri développe le domaine en achetant de nouvelles vignes sous les encouragements de Claire Deroye, sa femme. Ils ont trois enfants, dont un fils, un autre Henri qui va rapidement s’intéresser à la vigne. Henri (fils) aura beaucoup appris du métier de vigneron auprès de son père, cependant il ne doit sa réussite qu’à lui-même. Dès l’âge de 16 ans il vinifie son vin, apprend au côté de son père et d’autres jeunes vignerons de la Côte de Nuits. Au fil du temps, Henri (fils) acquiert des vignes et en plante de nouvelles. Le nom du DOMAINE NAUDIN-FERRAND provient du mariage d’Henri (fils) et de Liliane Ferrand en 1964. À la fin des années 1960, Henri (fils) achète une parcelle sur la terre de ses ancêtres, en « Bully », et y plante de nouvelles vignes. Celles-ci produisent depuis 1998 la cuvée « Orchis Mascula ». Alors qu’Henri s’inquiète de la reprise du domaine du fait qu’il n’ait que 3 filles… Cependant, en 1992, sa fille Claire est de retour au domaine. En effet après avoir fait des études d’ingénieur agronome, obtenu un diplôme national d’œnologie, passé du temps aux côtés de son père, il décide que ce sera elle qui prendra définitivement la relève en 1993. Elle fonde l’EARL DOMAINE NAUDIN-FERRAND et rachète les parts de ses parents suite à leurs départs en retraite. Claire aura toujours pu compter sur l’aide de ses deux sœurs qui l’ont épaulé dans les moments difficiles et pris sa relève au domaine. A ce jour, Claire emploie 5 salariés à temps plein. Son père Henri est décédé pendant l’hiver 2013.


Le DOMAINE NAUDIN-FERRAND fait partie de ses rares domaines qui sont gérés par une femme et maman qui plus est. Claire met toute son énergie à développer le domaine et à pérenniser son avenir en mettant en place une gestion efficace. Rien n’est simple car elle doit faire à face à de nombreux frais mais l’avenir semble serein. Sous la direction de Claire Naudin, le DOMAINE NAUDIN-FERRAND s’est essayé à de nombreuses techniques œnologiques pour pouvoir déterminer laquelle était la plus viable, la plus en phase avec sa philosophie et celle qui permettait la meilleure expression du terroir. Claire travaille énormément en fonction de ses intuitions, qui sont toujours influencées par son expérience passée. Elle reste au contact direct de la terre et de la vigne et n’est jamais fataliste face à certaines déconvenues qu’un vigneron peut rencontrer dans sa vie. Le but du DOMAINE NAUDIN-FERRAND est de retranscrire la richesse du terroir dans chacun des vins.


Le domaine a mis en place certaines pratiques à la vigne, en cuverie et en phase de vinification qui lui sont propres. Le DOMAINE NAUDIN-FERRAND ne désherbe pas au pied de ses vignes. Cela permet de limiter l’érosion et de préserver la faune qui contribue à l’épanouissement de la vigne. L’entretien des sols passe également par la suppression du réseau racinaire superficiel qui oblige la vigne à puiser les ressources dont elle a besoin en profondeur et à ce que le raisin se charge ainsi de retranscrire de manière authentique les caractéristiques du terroir sur lequel il pousse. Les traitements contre les maladies sont utilisés uniquement lorsque cela devient impératif. Le domaine ne se fixe pas un objectif 0 maladie, mais s’efforce de n’en user que lorsque il y a contamination du raisin. Le DOMAINE NAUDIN-FERRAND refuse d’être assigné « viticulture biologique » car, même s’il utilise autant que possible les méthodes douces, il ne veut pas se voir enfermé et contraint de suivre des techniques imposées qui pourraient mettre en péril une récolte. Lors de l’élaboration du vin, le domaine a choisi de n’ajouter que très peu de SO2 pour laisser naturellement le vin évoluer. Aucun ajout extérieur n’est effectué durant la vinification. La qualité d’un vin s’obtient par une qualité irréprochable des raisins et donc par un temps considérable passé à soigner la vigne. Les vins ne sont pas soumis à des opérations de collage. Les filtrations sont rares et les assemblages se font soit à l’air comprimé soit par gravité. Enfin le DOMAINE NAUDIN-FERRAND utilise une méthode de mise en bouteille sous vide.


Le DOMAINE NAUDIN-FERRAND est à la tête de 22 hectares de vignes, dans notamment quelques crus comme Ladoix, Aloxe, Nuits-Saint-Georges et Echezeaux. Le reste étant rattaché à 80% à l’appellation Hautes Côtes de Nuits.

Produits du même producteur

Vos impressions